COMORES : Entre destruction des Montagnes « Bakongo… » , et Ministère de l’Environnement impassible ?..

Avec ce qui se passe sur la destruction des Montagnes Bokongo / Bakongo et surtout la multiplicité des accidents de cette route Hahaya-Mitsamiouli, comment le Ministère de l’Environnement reste t-il aussi impassible ?

La législation environnementale ne sert que dans les tiroirs ?

Les documents légaux en matière de gestion environnementale et sociale ont été mis en place depuis 1994 notamment la LOI N° 94-018/AF DU 22 JUIN 1994

portant cadre relative à l’Environnement modifiée par la loi n° 95-007/AF du 19 juin 1995 et l’ordonnance N° 00 – 014 du 9 octobre 2000 portant sur des modifications de certaine disposition. 

Cette loi cadre stipule que la demande d’autorisation de la mise en œuvre de projets d’aménagement et de développement, doit être accompagnée d’une étude d’impact sur l’environnement approuvé par l’administration.

Est-ce que l’entreprise chinoise s’est affranchie de cette étude ? 

Par ailleurs en son article Art. 12. , il préconise que l’étude d’impact qui évalue les incidences sur l’environnement des travaux et activités projetés doit obligatoirement contenir

*(I) une analyse de l’état du site et de son environnement

*(II) une évaluation des conséquences prévisibles de la mise en œuvre du projet pour son environnement naturel et humain,

*(III) une présentation des mesures prévues pour réduire ou supprimer les effets dommageables sur l’environnement et des autres possibilités, non retenues, de mise en œuvre du projet.

Comment peut-on ignorer les impacts négatifs sur nos ressources, sur la sécurité des personnes. 

L’Etat ne peut pas se disculper de sa responsabilité sur le sujet.

En tout état de cause, que ces prétendants au pouvoir en mars 2019 ne doivent pas nous leurrer de langue de bois.

     L’Etat ne peut pas se disculper de sa responsabilité sur le sujet …

Fini le clientélisme, les chimères. Nous avons assez avalé de couleuvres… Toute personne a le devoir de protéger, de sauvegarder et de promouvoir l’environnementL’Etat veille à la protection de l’environnement si vraiment il se sent responsable

 

Wardat Monjoin

le 31 décembre 2018

Partagez cet article

 

SIGNEZ LA PÉTITION ICI…

E_mail: contact@francemayotte.fr

Mise en forme : YKK

Photos : internet

** à venir histoire Bakongo dans l’ Océan indien et en Afrique

2 pensées sur “COMORES : Entre destruction des Montagnes « Bakongo… » , et Ministère de l’Environnement impassible ?..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat